16 12 / 2013

30 1 / 2013

16 9 / 2012

30 8 / 2012

25 7 / 2012

20 4 / 2012

L’évasion. Ce sentiment de liberté subséquent à la fuite d’une vie qui devenait trop monotone et incolore. Cette puissante force de l’intérieur qui vous prend aux tripes et à la tête et vous enivre. L’achèvement d’un rêve longtemps noyé dans les troubles du monde réel. La clé vers un état de conscience et de force supérieur, vers un chemin non-balisé vers l’absolu sentiment d’accomplissement, le nirvana. Vous rêvez de vous échapper, de vous libérer des chaînes de votre quotidien, de laisser tout le monde derrière vous pour avancer à pas de géant. Vous rêvez de courir vers l’aventure, d’affronter l’inconnu, de ne pas seulement exister mais de vivre pleinement votre vie, de croquer la pomme à pleines dents. Vous rêvez de vous retrouver au beau milieu de nulle part, perdu dans l’introspection qui remet votre esprit à neuf et le réinvente, égaré dans l’immensité du monde, loin de tout ce qui vous reliait à votre vie d’antan. Vous voulez accéder à la liberté absolue, sortir de la prison des calendriers, vaincre la sacro-sainte semaine et son enfant terrible de week end, plonger dans une dimension nouvelle gorgée de plénitude. Vous voulez vous évader. Sortir des cloisons de la normalité, inventer le monde à votre goût, repeindre le ciel en rose, vous ouvrir l’esprit jusqu’à le perdre dans une contrée étrangère. Il ne tient qu’à vous de vous évader. C’est à vous de vous lancer, de quitter votre bleu de travail, de prendre votre sac à dos et le premier train du dimanche. C’est à vous de faire le premier pas, de prendre l’initiative, de foncer vers l’infini. Il est temps. La balle est dans votre camp.

Afficher davantage